Passer au contenu principal

Bancs d'essais

La recharge ultrarapide au banc d’essai 

Des bancs d’essai sont prévus à trois endroits. Les bornes qui y seront installées permettront aux véhicules qui le peuvent de faire des recharges avec une puissance de 100 kW ou plus.

Ces bancs d’essai serviront à tester les nouvelles technologies, dont leur adaptabilité au réseau du Circuit électrique et à nos conditions climatiques, et à collecter des données essentielles sur l’utilisation des bornes ultrarapides. Les données recueillies aideront le Circuit électrique à déterminer les meilleures solutions de recharge pour l’avenir, et ce, autant pour les voitures particulières que pour les véhicules lourds.

Tous les véhicules électriques pouvant se recharger aux bornes rapides pourront utiliser les bornes ultrarapides des bancs d’essais.

Information utile 
Une heure de recharge à une puissance de 100 kW correspond à un ajout d’autonomie de 500 km.

Aire de service de la Porte-du-Nord

Le premier banc d’essai se trouvera à l’aire de service de la Porte-du-Nord située sur l’autoroute 15, à mi-chemin entre Saint-Jérôme et Saint-Sauveur.

Ce banc d’essai est réalisable grâce à la contribution d’Hydro-Québec, du ministère des Transports du Québec et le gouvernement du Canada.
   

Bornes de 125 kW 

Deux bornes ChargePoint seront installées à la fin de l'automne et elles sont en service depuis décembre 2020. 

Ces deux bornes se partagent entre elles un maximum de 125 kW de puissance, allouée de manière dynamique. C’est donc dire que le premier véhicule branché sur une borne peut exploiter la pleine puissance de recharge, selon le pistolet utilisé. Par contre, si un véhicule se branche sur la seconde borne, la puissance de recharge est alors partagée entre les deux bornes et la priorité est accordée au premier véhicule. 

La puissance de recharge est également limitée par des contraintes propres aux véhicules et aux pistolets de la borne. En effet, lorsqu’un véhicule électrique est branché sur une borne de recharge, c’est son système de la gestion de la batterie du véhicule (BMS) qui détermine la tension de recharge. En décembre 2020, la plupart des véhicules électriques permettent une tension de recharge autour de 400 V. Seuls les véhicules comme la Porsche Taycan ou la Audi e-tron GT permettent une tension de recharge allant jusqu’à 800 V.

Par ailleurs, les bornes ChargePoint limitent l’intensité du courant pouvant circuler dans les pistolets. Le pistolet CCS Combo est limité à 200 A et le pistolet CHAdeMO, à 125 A. Ainsi, les puissances maximales de recharge – selon la tension acceptée par le véhicule et le type de pistolet – sont les suivantes :

Tension de recharge du véhicule Puissance maximale par type de pistolet
  CCS Combo CHAdeMO
400 V (majorité des VE)  200 A × 400 V = 80 kW 125 A × 400 V = 50 kW
800 V (ex : Porsche Taycan et Audi e-tron GT)   200 A × 800 V > 125 kW* 125 A × 800 V = 100 kW

* Puissance maximale de la borne

Chaque borne ne peut accueillir qu’un seul véhicule à la fois.

Dans le cadre de ce banc d’essai, la recharge sera gratuite pendant une certaine période. Tout changement de tarification sera indiqué dans le détail de ces bornes sur la carte interactive dans le site Web du Circuit électrique ainsi que dans l’application mobile.

Aire de service de Magog 

Le deuxième banc d’essai sera à l’aire de service de Magog située au 2911, chemin Milletta, à la sortie 115 de l’autoroute 10.

Ce banc d’essai est réalisable grâce à la participation d’Hydro-Québec, du ministère des Transports du Québec et le gouvernement du Canada.
   

 

À cet endroit, se trouveront une borne Efacec de 350 kW et une borne Efacec de 160 kW. 

La puissance sera indiquée sur chaque borne. 

La puissance de recharge est limitée par des contraintes propres aux véhicules et aux pistolets de la borne. En effet, lorsqu’un véhicule électrique est branché sur une borne de recharge, c’est son système de la gestion de la batterie du véhicule (BMS) qui détermine la tension de recharge.

 

Borne de 350 kW 

À gauche, la borne de 160 kW et à droite, la borne de 350 kW.

Cette borne partage jusqu’à 350 kW de puissance entre ses deux pistolets CCS Combo. Elle ne comporte toutefois pas de pistolet CHAdeMO.

Le premier pistolet porte la mention « Jusqu’à 350 kW » et le second, « Jusqu’à 175 kW ». 

Si la recharge de votre véhicule peut se faire à plus de 160 kW, il est recommandé d’utiliser le premier pistolet « Jusqu’à 350 kW » pour bénéficier de la puissance maximale de la borne. Cependant, lorsque la puissance utilisée par ce pistolet est supérieure à 175 kW, il est impossible de se servir du deuxième pistolet.

Si la recharge de votre véhicule ne peut pas se faire à plus de 160 kW, il est recommandé d’utiliser le deuxième pistolet, « Jusqu’à 175 kW ». En pareil cas, les deux pistolets de la borne peuvent fournir simultanément une puissance de recharge maximale de 175 kW.

Borne de 160 kW

Le pistolet CCS Combo de cette borne permet une recharge pouvant atteindre 160 kW, tandis que le pistolet CHAdeMO en permet une d’au plus 62 kW.

Le partage de puissance n’est cependant pas possible entre ses deux pistolets. Donc, un seul véhicule peut se recharger à la fois.

Dans le cadre du banc d’essai, la recharge sera gratuite pendant une certaine période. Tout changement de tarification sera indiqué dans le détail de ces bornes sur la carte interactive dans le site Web du Circuit électrique ainsi que dans l’application mobile.

Ville de Laval

Le troisième banc d’essai sera derrière le garage municipal de la Ville de Laval, au 2550, boulevard Industriel. 

Ce banc d’essai offrira la recharge ultrarapide à l’aide de deux bornes ABB de 350 kW chacune. La mise en service est prévue à l'été 2021.

Ce banc d’essai est réalisable grâce à la contribution d’Hydro-Québec et de la Ville de Laval.

La puissance de recharge est limitée par des contraintes propres aux véhicules et aux pistolets de la borne. En effet, lorsqu’un véhicule électrique est branché sur une borne de recharge, c’est son système de la gestion de la batterie du véhicule (BMS) qui détermine la tension de recharge.

Bornes de 350 kW
 

Ces deux bornes se partagent un maximum de 350 kW. 

Si un seul véhicule est branché, il exploite la pleine puissance de recharge selon le pistolet utilisé, soit jusqu’à 350 kW avec le pistolet CCS Combo ou jusqu’à 100 kW avec le pistolet CHAdeMO. 

Si la demande du véhicule dépasse les 175 kW, la deuxième borne ne peut être utilisée. Par contre, si elle est inférieure à 175 kW, un deuxième véhicule peut se brancher sur l’autre borne et bénéficier d’une puissance allant jusqu’à 175 kW, peu importe le pistolet utilisé.

Chaque borne ne peut accueillir qu’un seul véhicule à la fois.

Dans le cadre du banc d’essai, la recharge sera gratuite pendant une certaine période. Tout changement de tarification sera indiqué dans le détail de ces bornes sur la carte interactive dans le site Web du Circuit électrique ainsi que dans l’application mobile.